Pensées

Rechercher une pensée

Abonnements

Pensée du jeudi 17 novembre 2011

Tribunaux - existent aussi en l’homme

Si on s’en tient à l’apparence, on peut dire que les humains sont sages, raisonnables – ou presque : ils appliquent certaines règles, ils s’efforcent de respecter les lois qui régissent la société, car ils savent que s’ils les transgressent, ils auront affaire à la justice. Mais intérieurement, avec leurs pensées et leurs sentiments qui échappent aux yeux du monde extérieur, que font-ils ? Ils chapardent, ils détruisent, ils massacrent, et ensuite ils ne comprennent pas pourquoi ils sont malheureux, faibles, malades. S’ils voulaient bien s’arrêter un moment pour s’analyser avec bonne foi, ils seraient obligés de reconnaître qu’à tel ou tel moment ils ont toléré en eux des pensées et des sentiments très négatifs ; ils ignoraient que les pensées et les sentiments ont aussi des conséquences, et c’est la raison pour laquelle ils sont maintenant dans un état pitoyable. Ils savent que pour les paroles et les actes répréhensibles, il y a des tribunaux. Mais pour les mauvaises pensées et les mauvais sentiments, ils ignorent qu’il y a aussi des tribunaux et que ces tribunaux sont en eux. Rien de ce que vit l’homme intérieurement ne reste sans effet. Qu’il nourrisse des pensées et des sentiments généreux, désintéressés, et il verra aussi les résultats.

Omraam Mikhaël Aïvanhov