Pensées

Rechercher une pensée

Abonnements

Pensée du jeudi 25 août 2005

Temps - dans le travail spirituel ne jamais le prendre en considération

Rien n'échappe à la loi de l'effort, c'est-à-dire la loi du temps. Ce travail sur nous-mêmes que nous avons à réaliser est une affaire de siècles, de millénaires, et tant que nous prendrons comme mesure le temps d'une vie humaine, nous ferons de mauvais calculs. C'est toujours le temps en définitive qui se prononce, qui nous dit si nous marchons ou non sur la bonne voie, mais il ne faut pas être pressé. Celui qui est pressé rencontre fatalement des échecs qui le découragent, il abandonne son travail. Or, la pire chose qui puisse arriver à un être humain, c'est de perdre le goût pour ce travail qu'il doit faire chaque jour, patiemment, sur lui-même. Il révèle ainsi qu'il ignore la valeur des richesses qu'il possède; toutes ces pierres précieuses que Dieu a déposées en lui sous forme de qualités et de vertus, il les laisse stagner dans leur gangue. Jamais, sous aucun prétexte, il ne faut abandonner ce travail. Il faut continuer sans se préoccuper d'en voir rapidement les résultats.

Omraam Mikhaël Aïvanhov