Pensées

Rechercher une pensée

Abonnements

Pensée du samedi 4 septembre 2010

Serpent - du serpent à la colombe : sublimation de l’énergie sexuelle

Quelles relations existe-t-il entre le serpent et la colombe ? Ils représentent les deux aspects opposés de la même énergie : l’énergie sexuelle. La colombe n’est autre que le serpent sublimé. Elle nous enseigne que tout ce qui rampe sur le sol peut un jour devenir capable de s’élancer dans les airs et de voler. Le serpent représente la force sexuelle primitive et ce serpent est tellement rusé ! Comme il est écrit dans la Genèse : « Le serpent était le plus rusé de tous les animaux des champs que Dieu avait faits ». Il est impossible d’énumérer tous les moyens auxquels les humains ont recours pour échapper au serpent, mais il présente et arrange les choses de telle façon que c’est lui, le plus souvent, qui finit par avoir le dessus. Quelqu’un dit : « Voilà, je ne succomberai pas à la tentation, je résisterai… » Mais comme il n’a pas prévu le piège que le serpent serait capable de lui tendre, à la dernière minute il tombe dans ce piège. Et il tombera jusqu’à ce qu’il arrive à transformer en lui le serpent en colombe, c’est-à-dire à transformer l’amour humain en amour spirituel, qui l’arrachera à la terre et lui fera connaître la liberté des espaces infinis.

Omraam Mikhaël Aïvanhov