Pensées

Rechercher une pensée

Abonnements

Pensée du dimanche 27 novembre 2011

Secours - nous vient surtout de notre monde intérieur

Les humains ne manquent pas de ressources dans le plan physique, mais c’est dans le plan psychique que les plus grandes possibilités leur sont données. Ils en sont rarement conscients car, ne s’étant pas exercés, ils ne savent pas comment les utiliser. C’est pourquoi au moindre inconvénient ils s’affolent ou se lamentent ; ils ne se demandent jamais si dans leur pensée, dans leur esprit, il n’y aurait pas des éléments susceptibles d’y remédier. Non, ils se mettent à courir, à s’arracher les cheveux, à prendre des médicaments… ou des armes. Le spiritualiste est celui qui a compris que, dans les circonstances difficiles, l’esprit est la seule véritable force. Il commence donc par se concentrer, se recueillir, se lier au monde invisible pour recevoir la lumière, il sait que c’est elle qui lui inspirera la meilleure conduite à suivre, les meilleures méthodes à employer. C’est pourquoi, quelque temps après, on le voit décidé, paisible, maître de la situation. Il peut chercher ensuite des secours matériels, mais tout d’abord c’est en lui qu’il cherche. Comment arranger ses affaires quand on a perdu tout contrôle de soi ?

Omraam Mikhaël Aïvanhov