Pensées

Rechercher une pensée

Abonnements

Pensée du mercredi 20 juillet 2005

Principes et formes - les premiers sont éternels, les secondes doivent évoluer

Il ne faut pas rejeter l’héritage que nous ont légué les grands esprits du passé, il faut au contraire le méditer, s’en imprégner. Mais cela ne signifie pas que nous devons nous conformer dans tous les détails à leur philosophie. Ce qu’il faut conserver, ce sont les principes, car ils sont éternels. Quant aux formes, qui suivent la loi de la vie, elles peuvent, et même elles doivent changer, évoluer. C’est la mauvaise compréhension de cette loi qui produit beaucoup de malentendus. Certains, voulant rejeter des formes qu’ils trouvent dépassées, rejettent aussi les principes. Et d’autres conservent les vieilles formes parce qu’ils les confondent avec les principes. Le résultat, c’est que ceux qui rejettent les principes n’ont plus de boussole pour s’orienter et ceux qui s’accrochent aux formes se sclérosent. Vous direz: «Mais quels sont ces principes qu’il faut conserver?» Tous ceux qui mettent l’accent sur la primauté de l’esprit, c’est-à-dire la bonté, la générosité, l’amour, la pureté, le sacrifice… Peu importent les formes dans lesquelles vous les appliquez: là, vous êtes libre!

Omraam Mikhaël Aïvanhov