Pensées

Rechercher une pensée

Abonnements

Pensée du lundi 5 décembre 2005

Plaisir - il est passager et coûte cher

Comment ne pas être tenté par ce qui est agréable, plaisant ?… Mais voilà que le plaisir n’est pas un guide sûr, et quand on se laisse gouverner par ce qui est agréable, la suite est le plus souvent désagréable. Il est tout d’abord agréable de faire des festins dans un restaurant, mais quand on a mangé on doit payer, et là c’est un peu moins agréable. Et il en est de même dans la vie : d’une façon ou d’une autre, tout se paie. Dans les plans astral et mental comme dans le plan physique, il y a des marchés, des magasins, des vitrines, tout est étalé devant vous et vous pouvez vous servir ; mais une fois que vous vous êtes servi, il faut payer. Et c’est là justement, devant la pensée du paiement, qu’on doit réfléchir et faire preuve de prudence en se disant : « Cela ne vaut peut-être pas la peine, ce sera trop cher, le plaisir est passager, il n’en restera bientôt aucune trace et il me faudra des années pour payer mes dettes. »

Omraam Mikhaël Aïvanhov