Pensées

Rechercher une pensée

Abonnements

Pensée du mercredi 17 mars 2010

Ordre cosmique - ce qu’on risque à ne pas le respecter

L’Intelligence cosmique est patiente, mais on ne peut pas s’opposer impunément à ses lois ; fatalement il arrive un moment où on est détruit. « L’Intelligence cosmique est bien cruelle, direz-vous, si elle anéantit les créatures qui s’opposent à elle. » Non, l’Intelligence cosmique n’est pas cruelle, elle n’a jamais voulu détruire personne. Mais si, par ignorance ou par mauvaise volonté, l’homme se heurte à l’ordre qu’elle a établi, les forces auxquelles il s’affronte sont si puissantes qu’il est renversé. Un pauvre bougre qui croirait pouvoir tenir tête à toute une armée serait vite terrassé. Et si l’oiseau qui va se heurter plusieurs fois contre une vitre tombe assommé sur le sol, ce n’est pas la vitre qui est responsable. Les humains agissent avec autant d’imprévoyance que l’oiseau : ils luttent contre les lois divines, contre la splendeur de l’univers, sans se douter que c’est la dislocation qui les attend. Ce n’est pas l’Intelligence cosmique, ce n’est pas Dieu qui les anéantit, c’est eux-mêmes parce qu’ils ont cru pouvoir lutter contre des puissances qui les dépassent.

Omraam Mikhaël Aïvanhov