Pensées

Rechercher une pensée

Abonnements

Pensée du mercredi 16 avril 2014

les Souffrances - occasions d’un travail psychique

Souffrir est désagréable et il est naturel de vouloir y mettre tout de suite un terme de quelque façon que ce soit. Pourtant, il y a des circonstances où il serait préférable de ne pas fuir systématiquement la souffrance, mais de chercher plutôt à y puiser des forces pour une vie nouvelle. Car une des propriétés de la souffrance est d’éveiller dans l’être humain des qualités qui n’apparaîtraient jamais dans d’autres conditions. C’est pourquoi quand il vous arrive de souffrir physiquement ou moralement, dites-vous qu’une occasion vous est donnée de faire un grand travail sur vous-même. Il n’est évidemment pas question ici de certaines douleurs insupportables qui nécessitent la prise de médicaments, mais de ces malaises qui apparaissent si fréquemment dans la vie quotidienne. Au lieu de chercher tout de suite l’apaisement ou l’oubli dans des pilules ou autres substances, il est préférable de chercher à profiter de ces inconvénients pour se mettre au travail et se renforcer intérieurement. Vous y arriverez en ne restant pas concentré sur votre souffrance, mais en vous efforçant de tout harmoniser par la pensée dans vos corps physique, astral et mental. Quand ce travail sera terminé, souvent vous constaterez que votre souffrance a disparu, justement parce que, par ce travail de la pensée, vous aurez réussi à introduire l’harmonie dans tout votre être.

Omraam Mikhaël Aïvanhov