Pensées

Rechercher une pensée

Abonnements

Pensée du jeudi 20 novembre 2014

le Temps perdu peut d’une certaine façon se rattraper - À l’approche de la vieillesse on est naturellement amené à jeter un regard en arrière

À l’approche de la vieillesse on est naturellement amené à jeter un regard en arrière, et c’est là que pour beaucoup de personnes commence la période des regrets. Elles sentent qu’elles ont passé trop de temps dans des futilités, mais que même si elles essayaient de prendre une autre orientation en donnant plus de place à la vie intérieure, c’est trop tard, jamais elles ne rattraperont le temps perdu. Évidemment, quand la vieillesse est là, il est un peu tard pour changer complètement de vie, mais il n’est pas trop tard, il n’est jamais trop tard pour commencer quelque chose de constructif. Le pire pour ces personnes serait de passer dans des regrets le temps qu’il leur reste à vivre. Il est compréhensible qu’elles regrettent, mais il y a mieux à faire que de regretter. Elles peuvent au moins revenir sur tous les événements de leur existence, afin d’en tirer des leçons. Une fois ces leçons tirées, qu’elles mettent en œuvre tout ce qui leur reste d’amour, d’intelligence, de volonté, pour donner à leur vie ce sens qu’elles n’avaient pas encore su trouver.

Omraam Mikhaël Aïvanhov