Pensées

Rechercher une pensée

Abonnements

Pensée du lundi 17 novembre 2014

le Renoncement - se priver pour s’enrichir

Les mots « renoncement », « sacrifice » sont certainement de ceux qui plaisent le moins aux humains, car ils les comprennent comme synonymes de privation et ils se disent que s’ils se privent, ils vont mourir. Et c’est vrai qu’ils vont mourir : s’ils n’ont pas compris que le renoncement sert uniquement à accéder à des régions plus élevées pour obtenir quelque chose de meilleur, ils vont mourir. Dans la pratique spirituelle, renoncer, c’est transposer un besoin, une tendance, un plaisir sur un plan supérieur. On continue à se nourrir, à aimer, à avoir différentes activités, mais avec des éléments plus purs, dans un but plus désintéressé. Le renoncement n’est donc pas synonyme de mort, mais au contraire synonyme de vie. Celui qui ne l’a pas compris, stagne. Et c’est justement cette stagnation qui l’entraîne vers la mort. Tandis que s’il accepte certaines privations, il transforme une énergie brute en une énergie plus subtile, et non seulement il ne meurt pas mais il s’enrichit.

Omraam Mikhaël Aïvanhov