Pensées

Rechercher une pensée

Abonnements

Pensée du mercredi 13 janvier 2016

la Méditation : une pause dans la marche précipitée du temps - Quand ils ne peuvent plus supporter le présent

Quand ils ne peuvent plus supporter le présent, les humains se réfugient dans l’avenir. Mais ils n’y gagnent rien, car un jour ou l’autre ils seront bien obligés de se rendre à l’évidence : comme cet avenir imaginaire n’avait aucun fondement solide, c’est le vide qu’ils découvrent, et l’angoisse. Qu’ils commencent donc par bien vivre aujourd’hui : ils ont tellement de choses à goûter, à voir, à apprécier, à penser ! Mais pour vivre le moment présent, ils doivent apprendre à s’arrêter, à faire une pause, à ne plus se laisser emporter par la succession des événements et des états intérieurs que ces événements créent en eux. Bien sûr, la vie n’est qu’un flux ininterrompu, mais il faut trouver le moyen de s’arrêter pour mettre un peu d’ordre en soi-même, pour s’accorder à des rythmes plus harmonieux. Et c’est en cela que la méditation est tellement nécessaire. Méditer, c’est ralentir la marche précipitée du temps, afin d’introduire en soi un rythme, une paix, une lumière qui laisseront longtemps leur empreinte.

Omraam Mikhaël Aïvanhov