Pensées

Rechercher une pensée

Abonnements

Pensée du lundi 14 avril 2014

la Continuité dans laquelle doit être replacée toute existence humaine - Devant certaines destinées humaines on est tenté de se dire que de telles existences n’ont pas de sens

Devant certaines destinées humaines on est tenté de se dire que de telles existences n’ont pas de sens. Voilà des êtres qui avaient des possibilités d’apprendre, de comprendre, de faire quelque chose d’utile, mais apparemment ils n’ont rien appris, rien compris, rien fait, sauf des erreurs ! Est-ce que cela valait seulement la peine qu’ils vivent ?… Eh bien, c’est là un très mauvais raisonnement. L’existence actuelle d’un être n’est que le maillon d’une longue chaîne. Pour comprendre ce que vit tel homme ou telle femme au cours d’une de ses incarnations, il ne faut pas considérer cette incarnation isolément, mais la relier à toutes ses incarnations passées depuis des siècles et des millénaires, et en même temps savoir que cette existence se poursuivra dans le futur. On se trompe toujours sur la signification à donner au présent, si on ne le replace pas dans cette continuité qui va d’un passé lointain à un futur encore plus lointain. Quand on ne sait pas quel sens donner à la vie des gens, on n’a pas à dire qu’elle n’en a aucun, et quels que soient les êtres, c’est un sujet sur lequel on n’a pas le droit de porter de jugement. Toute vie a un sens, et plutôt que de se prononcer sur la vie des autres, chacun doit chercher à donner de plus en plus de sens à sa propre vie afin de préparer son avenir.

Omraam Mikhaël Aïvanhov