Pensées

Rechercher une pensée

Abonnements

Pensée du vendredi 9 septembre 2016

la Communion - ses dimensions cosmiques

Pouvoir entrer en contact avec toutes les créatures et toutes les forces qui animent les pierres, les plantes, les montagnes, les sources, le soleil, les étoiles, c’est cela communier. Quand, en souvenir de la Cène, le dernier repas que Jésus prit avec ses disciples, les chrétiens reçoivent le pain et le vin, ils appellent cela « la sainte communion ». Mais recevoir le pain et le vin, ou recevoir l’hostie, cela ne suffit pas pour communier vraiment. Communier, c’est être capable d’entrer par l’amour et la sagesse en relation avec la vie divine dans l’univers. Le jour où nous donnerons à la communion sa véritable dimension, une dimension cosmique, nous pourrons dire que nous mangeons la chair du Christ et que nous buvons son sang. Dans toutes les régions de notre être, nous sentirons circuler des courants d’énergies abondantes et pures, et nous saurons que c’est cela la vie éternelle qui n’a ni commencement ni fin.

Omraam Mikhaël Aïvanhov