Pensées

Rechercher une pensée

Abonnements

Pensée du dimanche 5 juillet 2015

l’Amour et la sagesse nous rendent tous les humains « mangeables » - L’existence ne manque pas de nous présenter des êtres qui nous sont désagréables

L’existence ne manque pas de nous présenter des êtres qui nous sont désagréables. Du point de vue spirituel, de tels êtres représentent une sorte de matière brute que notre bouche (symboliquement parlant) a de la peine à accepter. Mais si nous avons en nous cette chaleur qu’est l’amour et cette lumière qu’est la sagesse, les glandes de notre bouche spirituelle se mettront à fonctionner et ces personnes finiront par nous paraître « mangeables » : elles ne perturberont plus notre état psychique. Si nous nous obligeons à accepter dans notre bouche quelqu’un qui nous importune sans l’assaisonner au préalable avec la lumière et la chaleur, le risque est grand d’avoir une indigestion, des aigreurs d’estomac. Mais avec la lumière (la sagesse) et la chaleur (l’amour), nous pouvons transformer toutes les matières qui nous parviennent à l’état brut, que ce soit la nourriture elle-même, les êtres humains, les conditions, les événements, etc. C’est la sagesse et l’amour qui les rendent assimilables.

Omraam Mikhaël Aïvanhov