Pensées

Rechercher une pensée

Abonnements

Pensée du lundi 22 novembre 2010

Images - qui éclairent certaines difficultés de la vie intérieure

Méditer, prier ne sont pas des activités quelconques, elles doivent vous faire éprouver des sensations d’une nature particulière. Si la méditation et la prière ne vous font pas ressentir une chaleur, une lumière, une force, une joie, un émerveillement, il faut que vous en cherchiez la cause. Parfois, quand on gratte une allumette, elle ne s’enflamme pas, parce qu’elle est humide ; ou bien c’est peut-être la boîte qui l’est. Et si un briquet ne s’allume pas, c’est qu’il manque d’essence ou que la pierre est usée. Dans les pratiques spirituelles comme dans le plan matériel, les échecs ont toujours une cause qu’il faut trouver. L’intellect ne doit jamais être humide, et le cœur ne doit jamais être sec. Il faut que le cœur soit humide et chaud, et que l’intellect soit sec et froid. Un cœur desséché devient égoïste, et s’il est froid, il manque d’amour. Si on chauffe l’intellect, il s’endort, et si on l’humecte trop, il pourrit. Ces images simples et claires doivent vous aider à remédier aux difficultés de votre vie intérieure.

Omraam Mikhaël Aïvanhov