Pensées

Rechercher une pensée

Abonnements

Pensée du mercredi 30 mars 2011

Dépouillement - condition pour retrouver notre être véritable

L’être humain est descendu des régions célestes par un processus que l’on appelle l’involution. Au fur et à mesure de cette descente dans la matière, tandis qu’il s’éloignait du feu primordial, il s’est chargé de corps de plus en plus denses, jusqu’au corps physique. Exactement comme lorsqu’en hiver nous devons affronter le froid, nous sommes obligés de mettre des vêtements de plus en plus épais, depuis le tricot et la chemise jusqu’au manteau ! Pour reprendre maintenant le chemin vers le haut, l’être humain doit se dévêtir, symboliquement parlant, c’est-à-dire se dépouiller de tout ce qui l’alourdit : au lieu de chercher à accumuler, il doit apprendre à renoncer, à se dégager, à se libérer. C’est l’accumulation qui favorise la descente. Chaque pensée, sentiment ou désir inspiré par l’instinct de possession vient se coller à ses corps subtils comme le givre sur les branches des arbres en hiver. Il faut que le soleil du printemps recommence à briller pour que le givre fonde et que l’homme retrouve son être véritable.

Omraam Mikhaël Aïvanhov