Pensées

Rechercher une pensée

Abonnements

Pensée du samedi 2 juin 2012

Clairvoyance - utile seulement si on est capable d’interpréter et de supporter ce qu’on voit

Pourquoi tellement de personnes souhaitent-elles devenir clairvoyantes ? Comme si « voir » était le sommet de la vie spirituelle ! Les gains d’argent, les faillites, les futurs mariages, les divorces, les ennemis, les amis, les maladies, etc., mais quel est l’intérêt de voir toujours ces mêmes tragédies… ou ces mêmes comédies ? Est-ce qu’on ne voit pas assez de choses de ce genre avec ses seuls yeux physiques ? Combien de fois, dans la vie courante, on est fatigué, écœuré de tout ce qu’on voit ! Alors, pourquoi vouloir en voir davantage pour finir par être écrasé, malade ? Est-ce intelligent ? Voir… voir… mais voir quoi ? C’est là la question. Que tous ces candidats à la clairvoyance se disent bien qu’à l’inverse de ce qu’ils imaginent, cette faculté les empêchera d’évoluer, surtout s’ils cherchent à l’acquérir avant d’avoir développé les qualités qui leur permettront de faire quelque chose d’utile avec ce qu’ils voient. Il ne suffit pas de voir, il faut être capable de saisir et de comprendre ce qu’on découvre dans les plans subtils, mais aussi d’affronter et de supporter les visions de l’enfer.

Omraam Mikhaël Aïvanhov