Pensées

Rechercher une pensée

Abonnements

Pensée du mercredi 1 septembre 2010

Banques célestes - où nous ouvrons et alimentons un compte

Ce n’est pas seulement sur la terre qu’il existe des banques, il existe aussi des banques dans le Ciel. Toutes nos émanations lumineuses et pures, tous nos actes, nos sentiments et nos pensées inspirés par la noblesse, le désintéressement, la générosité sont classés à notre insu par des entités dont c’est la tâche ; et ensuite ils sont placés dans la banque céleste comme un capital à notre nom. C‘est comme si nous avions ouvert un compte. Par la suite, quand nous traversons des difficultés ou que nous voulons faire du bien, aider des créatures, nous pouvons demander un secours, un soutien : cette banque nous l’accorde aussitôt. Mais s’il n’y a aucun capital déposé, la banque céleste ne nous connaît pas. Combien se demandent si leurs prières sont écoutées ou non par le Ciel ! Voici la réponse : le Ciel n’écoute et n’exauce que ceux qui ont placé des richesses dans la banque divine.

Omraam Mikhaël Aïvanhov