Pensées

Rechercher une pensée

Abonnements

Pensée du dimanche 22 mai 2005

Évolution - se mesure au degré de sensibilité

Qu’est-ce qui fait que les pierres, les plantes, les animaux et les hommes n’en sont pas au même degré d’évolution? La différence essentielle entre eux, c’est qu’ils n’ont pas le même degré de sensibilité. Car l’évolution est proportionnelle à la sensibilité, c’est-à-dire la faculté de percevoir et de réagir. Les plantes sont plus sensibles que les pierres, les animaux plus sensibles que les plantes et les hommes plus sensibles que les animaux. Mais la chaîne des êtres ne s’arrête pas là: au-delà des hommes il y a les anges, les archanges, les divinités… C’est toute une gradation de créatures de plus en plus sensibles, jusqu’à Dieu Lui-même. Dieu est omniscient et tout-puissant parce qu’Il possède la sensibilité absolue. Oui, voilà les véritables dimensions de la sensibilité, et le seul être véritablement sensible est donc Dieu Lui-même.

Omraam Mikhaël Aïvanhov